Fusion des maternités de la Polyclinique et de l'Hôpital à Narbonne

Dans l’Indépendant hier et dans le Midi Libre aujourd’hui, l’UNSA, majoritaire à l’hôpital comme à la polyclinique, vous informe sur le projet de fusion des deux structures à Narbonne.

Chez nous, pas de rivalités entre Privé et Public. Thierry Serres a rappelé le cap dans nos prises de position : “On se bat pour tous les collègues, qu’ils soient du public ou du privé. On défend l’offre de santé et les conditions de travail de tous. L’équipe UNSA polyclinique et UNSA CH de Narbonne.

L’UNSA aborde ce projet de fusion pour lequel rien n’est encore acté. Les discussions entre les directions de l’hôpital et de la polyclinique et le groupe Elsan, propriétaire de la poly, qui durent depuis 18 mois (onze réunions), se poursuivent.

+ 500 accouchements par an à l’hôpital ?

Concernant la fusion des maternités (gynécologie-obstétrique) de l’hôpital et de la poly, Thierry Serres l’affirme : “Notre objectif, c’est de préserver l’offre médicale, l’offre de santé et de sauvegarder les emplois, naturellement. On sait que les négociations tripartites continuent.. Quid des postes de la maternité de la poly (20 lits, 15 personnels)? C’est la question…” En 2017, il y a eu 1379 accouchements à Narbonne dont 854 à l’hôpital (24 lits + 5 lits postopératoires), en 2018, il y en a eu 1328, dont 824 à l’hôpital. Il s’agirait donc pour le public d’absorber 500 accouchements en plus par an. “La direction de l’hôpital de Narbonne se dit prête. Nous, à l’Unsa, nous n’y voyons pas d’inconvénients, sauf qu’il faut que nos effectifs soient en adéquation avec le surcroît d’activité”, prévient Frantz Delagrange. “Il y a 30 postes en gynécologie-obstétrique à l’hôpital, dont 24 titulaires, en cas d’absorption de la maternité de la poly, nous réclamons la titularisation des six contractuelles. Au minimum !”

L’avenir des 15 personnels de la poly ? “Il peut y avoir des réaffectations au sein de la poly, certains pourront-ils intégrer l’hôpital, le souhaiteront-ils? Nous serons extrêmement attentifs à leur sort”, insiste Jean-Michel Roubichou. “Ce que l’on regrette vraiment, c’est le manque d’informations délivrées aux employés !”

Moins 30 postes à l’hôpital en 2018

Ce que l’on vit à l’hôpital de Narbonne, c’est un plan social déguisé, puisqu’en 2018, 30 postes ont été supprimés, tous grades confondus, entre les non-reconductions de CDD, les non-remplacements des départs à la retraite, etc.”, déplore Thierry Serres. En regard, à l’hôpital, l’activité repart à la hausse. “Dans ce cadre, il faut féliciter les personnels qui ont accompli un admirable travail. On pense au remarquable travail du bureau des entrées qui cote mieux et plus vite. La facturation a aussi été réorganisée…”

À noter que dans le cadre de sa politique d’offres nouvelles de santé, l’hôpital va disposer d’une salle nature pour les accouchements. Une salle nature dispose généralement d’une grande baignoire, d’un grand lit, d’un tapis de sol, d’un divan, de coussins, de ballons gonflables pour faciliter l’accouchement…

Bientôt une navette Maraussan-hôpital

C’était l’une de nos revendications à l’Unsa, l’instauration d’une navette reliant le parking Maraussan et l’hôpital. Une navette destinée au personnel et à la patientèle. C’est une question ultra-prioritaire”, clame Thierry Serres. “Le jeudi, par exemple, avec le marché, et le manque de places de parking, c’est 30% d’activité en moins pour l’hôpital. il faut que ça change ! C’est en bonne voie, puisque le Grand Narbonne et la Ville de Narbonne parlent un langage commun sur ce sujet. On s’en félicite. Maintenant, on espère que cette navette sera mise en place très rapidement !”

Des suppressions de postes à la poly

Sont prévues 4,5 suppressions de postes au service comptabilité de la polyclinique de Narbonne, dans le cadre de l’externalisation des services administratifs du groupe Elsan (123 cliniques, 400 salariés administratifs). “Après la compta, qu’adviendra-t-il des ressources humaines, de la facturation?”, s’inquiète Jean-Michel Roubichou. “En plus, on nous annonce que les licenciements seront gérés site par site, clinique par clinique, alors qu’un Plan de sauvegarde de l’emploi doit être géré au niveau du groupe. C’est en tout cas ce qu’on réclame !”

Pour conclure, Thierry Serres le dit haut et fort : “On se bat pour tous les collègues, qu’ils soient du public ou du privé. On défend l’offre de santé et les conditions de travail de tous. On est soudés, il n’existe aucune rivalité entre nous.”

Des infos :

► La polyclinique doit déménager à Montredon fin 2020.

► Il y a autour de 450 salariés à la poly, et 1300 à l’hôpital.

Lire la suite

L'UNSA Fonction Publique dans l'Aude

Ce sont les résultats des élections professionnelles qui viennent de se dérouler partout en France dans la Fonction Publique.

Voici les informations qui nous ont été communiquées à ce jour, et uniquement sur le département.

  • L’UNSA-EDUCATION reste majoritaire en obtenant 48% des voix = 4 sièges

L’UNSA obtient 4 sièges. (FO 1, FSU 2 et le SNALC 0)

  • UNSA SANTE SOCIAUX CENTRE HOSPITALIER NARBONNE reste aussi majoritaire :

L’UNSA obtient 5 sièges. (FO 4, CGT 2, CFDT 1)

  • UNSA POLICE 11, 3ème force syndicale, double son score de votants dans l’Aude et ces voix leur permette d’obtenir un siège au niveau régional, en CAPI Occitanie, qu’on n’avait pas jusqu’alors.
  • UNSA PJJ

-CTIR sud: L’UNSA obtient 2 sièges. (SNPES 4. CGT 3, CFDT 1)

-CTT 66/11 : L’UNSA obtient 2 sièges. (1CGT,2SNPES)

  • A la Direction Départemetnale des Territoires et de la Mer de l’Aude: l’UNSA est majoritaire en obtenant 3 sièges.

(CGT 1 et FO 1)

  • UNSA TERRITORIAUX GRAND NARBONNE a monté une liste face à la CGT et FO jusqu’alors seuls à la table des négociations.

Aujourd’hui, l’UNSA y sera car les copains du conservatoire obtiennent 1 siège. (FO 2, CGT 2)

  • UNSA POSTES obtient 1 siège au CT de la Direction Régionale Languedoc-Roussillon. Au niveau national, UNSA Postes, partie seule aux élections, est quand même représentative en obtenant 1 siège en CT.

Lire la suite

Colloque Laïcité : de l'enfant au citoyen

singature CDAL.png

Comité Départemental d’Action Laïque, a organisé un colloque le 20 novembre dernier.

Cet évènement a eu beaucoup de succès, la salle Gaston Defferre du Conseil départemental était comble : 300 personnes sont venues.

A leur tour, Jean Paul Delahaye, Philippe Meirieu et Eric Debarbieux ont partagé leurs recherches, leurs expériences sur la question.

Vous n’y étiez pas? Découvrez le compte rendu : CR_Colloque.pdf.

Prochainement, la vidéo de ce colloque sera publiée sur la chaine YouTube du CNAL.

Lire la suite

L'UNSA TERRITORIAUX se présente au Grand Narbonne

Lors des prochaines élections professionnelles, l’UNSA Territoriaux va présenter une liste. Pour qu’elle soit le reflet de tous les agents territoriaux et leurs services, nous lançons un appel à tous ceux qui veulent s’engager pour défendre et représenter les agents du Grand Narbonne à la manière de l’UNSA !

Diapositive2.JPG Diapositive1.JPG

Lire la suite

Parlons de laïcité avec Philippe Meirieu, Eric Debarbieux et Jean-Paul Delahaye

Le Comité Départemental d’Action Laïque de l’Aude, qui regroupe FCPE, DDEN, FAOL, SE-UNSA et UNSA EDUCATION vous propose un colloque : “Laïcité, de l’enfant au citoyen”

Mardi 20 novembre 2018 à Carcassonne,

Salle Gaston Deferre au Conseil Départemental

de 14h à 17h

Ce colloque s’adresse aux parents, aux enseignants et à toutes personnes engagées pour la laïcité.

Inscription par mail obligatoire : cdal.aude@gmail.com

20 novembre.pdf

Lire la suite

Développement

POLYCLINIQUE LE LANGUEDOC A NARBONNE : création ce 13 avril d’une section syndicale UNSA Santé !

Elle intègre l’Union Départementale UNSA Santé et Sociaux Public et Privé 11.

Cette nouvelle implantation a été créée par des transfuges de la CFDT (pour beaucoup d’entre eux) ne se reconnaissant plus dans leur organisation d’origine.

Ils ont souhaité créer une structure UNSA, attirés par le réformisme et l’autonomie !

Lire la suite

EHPAD : l'UNSA rencontre les soignants de l'EHPAD de Pech D'Alcy de Narbonne

UNSA à la télé 6e4d9b8a-6bcafd360c86124dc6a1a9f46c49e9e3ee1f6e0404455447bfb0088f1952da94.jpgimages.jpg

C’est sur l’Indépendant aujourd’hui : L’équipe UNSA SANTE SOCIAUX de l’Aude a prévu un accueil café ce mardi matin dès 6 heures à l’Ehpad de Pech d’Alcy « pour soutenir les collègues en difficulté ». « On déplore le manque de soignants pour être au plus près des personnes âgées », constate-t-on. Et de ne pas appeler uniquement à un jour de grève « mais plutôt de sensibiliser l’opinion publique, les décideurs politiques à un contexte sociétal qui fait que la prise en charge des personnes âgées n’est plus suffisamment à la hauteur de l’image d’une société qui se voudrait humaine et solidaire mais qui ne s’en donne pas les moyens ».

Lire la suite

UNSA TERRITORIAUX DE CARCASSONNE MONTE AU CRENEAU

agents-et-representants-syndicaux-ont-accueilli-les-elus_1057417_657x438p.JPG C’était sur l’Indépendant le 29/01/18

Carcassonne : l’annualisation du temps de travail en mairie votée en conseil municipal. Une “haie d’honneur” et des “remerciements” aux élus qui s’apprêtaient à voter l’annualisation du temps de travail des agents lors d’un conseil municipal dédié, ce lundi. Les agents de la Ville et les syndicats Unsa et CGT avaient décidé de donner de la voix pour leur mouvement de grève, et tenter de se faire entendre.

Objet de leur mécontentement, le “lissage” sur l’année des 1607 heures de travail annuelles prévues par la loi. S’ils ne s’opposent pas à l’amélioration de la qualité du service public, pour eux, le compte n’y est pas en matière de compensation, avec le passage à 37 heures hebdomadaires, et le paiement des heures travaillées le dimanche et les jours fériés en “heures simples”.

Lire la suite

UNSA ASM-USSAP préparent les élections professionnelles

ASM-USSAP_27-11-2017_m.jpg Les militants de la section syndicale de l’ASM-USSAP se sont réunis hier à Carcassonne.

Leur entreprise est le 1er employeur du secteur privé dans le département de l’Aude.

Elle gère des établissements relevant de la psychiatrie, des maisons de retraite, …

Nos collègues UNSA ont pris sur leur temps de repos pour mettre en place leurs projets d’ici les futures élections professionnelles : participation à l’élaboration du document de présentation de l’UD UNSA Santé Sociaux, programmation des départs en formation syndicale, visite d’établissements, … ob_985295_image.jpg

Lire la suite

L'UNSA ASF en progression !

L’UNSA ASF (Autoroutes du Sud de la France) a encore amplifié sa représentativité !

L’équipe de Philippe MORENO progresse de 3 points en nombre de voix !

Elle conforte sa 2ème place en se rapprochant du 1er !

L’UNSA ASF obtient 4 élus Délégués du Personnel et 4 élus en Comité d’Entreprise !

Un excellent score !

Bravo à tous !

Lire la suite

Fonction publique en colère, dans la rue

Hier, comme partout en France, les syndicats UNSA de la Fonction Publique ont appelé à manifester. Cette initiative unitaire ne s’était pas présentée depuis 10 ans. Autant dire que les motifs sont suffisamment graves et alarmants pour les fonctionnaires, mais aussi pour la qualité du service public dans notre pays. L’UNSA était présente dans les cortèges de Narbonne et Carcassonne20171010_102248_001.jpgIMG_3886.JPGIMG_3884.JPGIMG_3885.JPG

Lire la suite

Risques Psycho-sociaux abordés à Narbonne.

RPS_Narb_07-2017_m.jpg C’était hier à Narbonne.

Cette rencontre, organisée à l’initiative de l’UNSA11, était animée par Alain RIVET (ORSEU).

Le thème a attiré des militants venus de plusieurs départements et issus de plusieurs fédérations, notamment du secteur privé.

Ils ont pu prendre connaissance de la règlementation en la matière, et exposer les problèmes qu’ils connaissent dans leur cadre professionnel.

De l’avis général : à renouveler !

C’est donc ce que l’on fera ;)

Lire la suite

Au centre hospitalier de Narbonne

L’UNSA Santé Sociaux du centre hospitalier de Narbonne a rencontré les parlementaires audois.

L’objectif : leur expliquer, vu de l’intérieur, la véritable situation de l’hôpital.

Lire la suite

1er mai à l'UNSA & la CFDT : priorité à la défense d'un Etat de droit

Sur le trottoir, Sandrine Sirvent, pour l’Unsa, et Jean-Luc Fraisse, pour la CFDT, commencent par leur évidence : « On appelle à utiliser le bulletin Macron. »

Avant de vite préciser : « Ce n’est pas un vote d’adhésion. Mais avec Macron, on pourra se retrouver dans la rue. Avec Le Pen, ce n’est pas sûr. »

Distinction majeure qui mène les deux responsables syndicaux à expliquer leur « priorité » de ce 1er Mai 2017 :« La lutte contre le fascisme. »

Aujourd’hui, l’enjeu est trop important : il aurait fallu mettre en avant ce qui nous rassemble pour une manifestation unitaire. »

Comme un rappel des divergences sur la question de la loi travail :« Que le CICE et la loi El Khomri fassent le terreau du FN, comme la CGT ou FO le pensent, ça peut se débattre », avance Jean-Luc Fraisse.

« Il peut aussi y avoir un malaise sur le fait que des propositions de Le Pen rejoignent les attentes de certains syndicats, comme la suppression de la loi travail ou la retraite à 60 ans » envisage Sandrine Sirvent.

Hypothèses soumises avant de conclure : « La priorité, c’est la lutte contre Le Pen. Et en 2002, on avait mis nos différences de côté. »

Un regret pour eux.

Et un constat que d’autres ont sans doute fait, à six jours du second tour.

A. Ca

1er_mai_2017.png

Lire la suite

Nouveau syndicat UNSA à l'hôpital de Lézignan

L’UNSA Santé Sociaux poursuit son implantation dans l’Aude !

Un nouveau syndicat vient d’être créé au Centre Hospitalier de Lézignan Corbières.

Saluons le fort dynamisme de cette fédération dans notre région !

Bienvenue aux militants qui nous rejoignent !

CH_Lezignan_04-2017_m.jpg

Lire la suite

Représentativité syndicale 2017: l’UNSA continue sa progression

La mesure de l’audience syndicale nationale dans le secteur privé, établie sur le cycle électoral 2012-2016, vient d’être rendue publique ce 31 mars 2017.

L’UNSA constate d’abord qu’elle repose sur une base de suffrages légèrement élargie (167 317 exprimés de plus, soit + 3,66 % par rapport à 2013). Cela conforte la pertinence de la loi du 20 août 2008 qui a refondé sur une base démocratique la représentativité syndicale dans notre pays. Mais cela conforte aussi la légitimité des acteurs syndicaux à représenter les salarié-e-s. A l’heure où des voix se font entendre dans le débat politique pour minimiser la place et le rôle du syndicalisme, ces résultats constituent un enseignement utile.



Avec 280 555 voix, soit 5,35 % des suffrages exprimés, l’UNSA réalise, en voix comme en points, une des plus fortes progressions. Dans un paysage syndical où les variations sont de faible ampleur et les évolutions lentes, en seulement 4 ans et malgré des moyens très modestes, incomparables à ceux consentis à ses concurrents, elle est l’organisation qui accroît le plus significativement ses voix (64 859 suffrages supplémentaires, soit une augmentation de 30,07 %, gagnant 1,06 point par rapport à 2013).




Cette progression se traduit également dans les branches professionnelles. Alors qu’en 2013, l’UNSA avait franchi la barre de la représentativité dans 58 conventions collectives nationales, c’est désormais dans 86 d’entre elles qu’elle sera en mesure de négocier. La capacité de l’UNSA à être encore plus utile et efficace dans la défense de l’intérêt des salariés s’étend donc ainsi à de nouveaux secteurs professionnels.




Ces très bons résultats sont dus au travail militant effectué sur le terrain et aux centaines de nouvelles implantations syndicales de l’UNSA dans les entreprises privées. En conjuguant pragmatisme réformiste combatif et respect de l’autonomie d’analyse et d’action dans les entreprises, l’UNSA propose une voie originale pour contribuer à renouveler et dynamiser le syndicalisme français. Son offre syndicale rencontre un intérêt croissant parmi les salarié-e-s, comme en ont attesté les récentes élections dans les très petites entreprises.




L’UNSA remercie toutes et tous les salarié-e-s qui lui ont fait confiance. Elle s’engage à s’en montrer digne en assurant au mieux les nouvelles responsabilités qui, désormais, lui incombent.




La place de l’UNSA dans le paysage syndical français sort donc confortée de cette mesure d’audience. Forte de ses nouvelles implantations, elle entend poursuivre et amplifier sa politique de développement.

Lire la suite

Réunion de l'UNSA 11

Réunion des responsables départementaux des syndicats hier soir à Carcassonne autour de Sandrine SIRVENT, la Secrétaire de l’UD.

Les participants attendaient les résultats par département des élections TPE.

Malheureusement, le Ministère du Travail ne les a pas encore communiqués, contrairement aux annonces faites.

CS_UD11_03-2017_Bis_m.jpg CS_UD11_03-2017_m.jpg L’activité syndicale a pu être détaillée, secteur par secteur :

- excellents résultats d’élections à la Caisse d’Épargne et à Groupama

- fort développement dans la santé et pour l’UNSA Postes

- ras le bol généralisé dans la Police

- restructuration dans la Territoriale

- les prochaines échéances électorales aux Autoroutes du Sud de la France.

La réunion s’est terminée par un pot de l’amitié.

Lire la suite

Mouvement social à l'ASM-USSAP.

Un rassemblement intersyndical était organisé hier à Limoux (11) devant le siège social.

Le motif : perspective d’un changement de statut juridique de cette entreprise de la santé.

Les risques : menace sur les 35 heures, la 6ème semaine de congés payés, le volume de RTT, …

Le conflit est né d’un désaccord entre les difficultés financières mises en avant par la direction, et un audit initié par le CE dont les conclusions sont beaucoup moins alarmantes.

Rappelons que l’ASM-USSAP, 1er employeur privé du département de l’Aude, étend ses activités en gériatrie et psychiatrie dans les Pyrénées-Orientales et la Haute-Garonne.

ASM_05-01-2017_m.jpg

Lire la suite